Copyright Mme G.W. Bush Jr nacida ...

Copyright Mme G.W. Bush Jr nacida ...
Copyright Mme G.W. Bush Jr nacida ... IRREVOCABLE

vendredi 14 juillet 2017

Réflexions logiques et sémantique sur les jeux de pluralité et de singularité dans le Coran:






Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


Abraham était une communauté à lui tout seul. le Coran utilise à son sujet un singulier alors qu'il le présente avec un mot (le mot nation-communauté) qui dénote naturellement un pluriel. CORAN: S16v120: Abraham était une communauté (Umma) venerant D.ieu et il ne comptait pas au nombre des associateurs. Allah peut donc désigner au singulier un homme qu'il définit par sa pluralité. Ce n'est pas un vous de majesté, mais un il, lui, de pluralité.


Dans la sourate La nouvelle (al naba') ALLAH évoque les mécréants de Quraich et il les inteprlle ainsi: CORAN s76v1-5: 1. Sur quoi s'interrogent-ils (les mécréants de Qoraïch) ? 2. Sur la grande nouvelle ((le Jour du Jugement), 3. A propos de laquelle ils divergent. 4. Mais ils sauront bientôt. 5. Oui vraiment ! Ils sauront bientôt.
Allah évoque les mécréants de Quraich, mais dans l'absolu (le Coran se lit aussi dans l'absolu-al Mutlaq al Qur'ani) il évoque tous les mécréants de l'histoire comme s'ils n'étaient qu'un seul homme: Sur quoi s'interrogent-ils? Le mécréant sur quoi s'interroge-t-il si ce n'est l'annonce qui a été faite du jugement dernier.


D'un point de vue coranique toute personne est forcément pluriel. Nous sommes un composite de voix différenciées émises depuis notre poitrine. C'est ce que Allah explique quand il rappelle que le Wiswass al khannas est composé de voix de Djinn et d'homme. CORAN: S114v4: Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. 2. Le Souverain des hommes, 3. Dieu des hommes,
4. contre le mal du mauvais conseiller, furtif, 5. qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, 6. qu’il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain».

Notre discours interieur est riches de voix multiples et celles ci constituent ainsi notre (assemblée) majliss personnel interieur. Le CORAN dit en effet, S51v8: 7. Par le ciel aux voies parfaitement tracées! 8. Vous êtes dans des paroles divergentes . et ce y compris s'agissant de notre discours interieures et des multiples voix discordantes qui le composent.


Cette théorie est en effet un reflet de la pluralité des voix dans le Coran où les voix de Allah croisent les voix des mécréants, les voix des sages ou de leurs enfants, les voix des prophétes, les voix des malak (les anges) et y compris les voix des animaux et des mineraux voire du ciel lui même. Il est écrit dans le Coran S17v44: Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas ce qui se dit.


Dans le Coran en effet tout parle, et le premier Parlant est Allah de son nom le KALIM. et dans l'univers qu'il a créé tout pratique sa louange permanente même si comme il est dit dans le Coran, nous ne comprenons pas ce qui est dit

Seigneur prière sur le prophéte salut et soumission,
et le secret du Coran se trouve dans les ablutions



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire