Creative Commons License

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

jeudi 28 avril 2016

Reflexions de logique sur les indéterminations sémantiques du Coran

 Je suis un logicien de formation linguiste. Je m’intéresse à la sémantique du Coran. Je vous présente ce travail, تأملات في منطقيات القرآن العظيم
***************************************************************

Reflexions de logique sur les INDETERMINATIONS sémantiques du Coran
----------------------------------------------------------------------------------

بإسم الله الرحمان الرحيم و الحمد لله رب العالمين
و الصلاة على النبي و سلاما و تسليما

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Qui est le Coran ? Nous savons tous que c'est le Livre éventuellement en papier relié ou en mode numérique dans nos portables et nos ordinateurs. Mais y a-t-il d'autres choses à dire sur lui hormis cela. De fait, d'un point de vue logique et sémantique il y a beaucoup à dire.

Le Coran est divisé en chapitres appelés sourates, au nombre de 114, dont la première est appelée Al Fatiha (parfois traduite par « la liminaire » ou « le prologue » ou « l'ouverture » ou encore « la mère du livre »). Ces sourates sont elles-mêmes composées de versets nommés âyât (pluriel de l'arabe âyah, « preuve », « signe », ). Les versets sont au nombre canonique de 6 236 pour le hafs (lecture orientale) et 6 213 pour le warch (lecture occidentale). (ce chiffrage varie selon les savants).

En arabe la racine du mot Qur'an est Qara'a, lire. Un Coran c'est par définition qualque chose à lire. Qui dit lire dit interpréter et mettre en pratique. On dit aussi en arabe, il a travaillé avec le coran
(3amala bil qur'aan), ce qui fait dire que le Coran est à la fois une réalisation (celle de la parole divine) et une performation pratique: ce qu'on réalise à partir du Coran et avec lui y compris comme outil et moyen.

Le Coran porte une dizaine de qualifications ou plus. Il est le livre azeem (Magnifique القرآن العظيم) , majid (Majestueux القرآن المجيد ), karim (Généreux القرآن الكريم) , hakim (Sage القرآن الحكيم ) ,munir (Qui Illummine القرآن المنير ), mubin (Explicite القرآن المبين ), furqane, kitab (Livre القرآن الكتاب). mubarak (Béni القرآن المبارك ) , dikr (Invocation Souvenir et Rappel القرآن الدكر) al arabiy (l'arabe القرآن العربي ) kalam (Parole القرآن كلام الله )., Hafiz (Protecteur القرآن الحفيظ ).

Quand il est descendu, pendant un mois sacré de ramadan, إنا أنزلنا في ليلة القدر l'univers s'est fermé pour l'acceuillir, et les djin qui montaient au ciel pour espionner la haute assemblée de dieu, ne purent plus
le faire, ou sous peine d'être poursuivis par des cométes ou des étoiles filantes. Coran s72v9: Nous avions frôlé le ciel et nous l'avions trouvé plein d'une forte garde et de bolides. 9. Nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque prête l'oreille maintenant, trouve contre lui une cométe aux aguets. وَأَنَّا لَمَسْنَا السَّمَاءَ فَوَجَدْنَاهَا مُلِئَتْ حَرَسًا شَدِيدًا وَشُهُبًا (8) وَأَنَّا كُنَّا نَقْعُدُ مِنْهَا مَقَاعِدَ لِلسَّمْعِ ۖ فَمَن يَسْتَمِعِ الْآنَ يَجِدْ لَهُ شِهَابًا رَّصَدًا

Le Coran est descendu dans l'univers en descendant dans un coeur, celui du prophéte.Coran s2v96: Dis : "Quiconque est
ennemi de Gabriel doit connaître que c'est lui qui, avec la permission d'Allah, a fait descendre sur ton coeur cette révélation qui déclare véridiques les messages antérieurs et qui sert aux croyants de guide et d'heureuse annonce". قُلْ مَن كَانَ عَدُوًّا لِّجِبْرِيلَ فَإِنَّهُ نَزَّلَهُ عَلَىٰ قَلْبِكَ بِإِذْنِ اللَّهِ مُصَدِّقًا لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ وَهُدًى وَبُشْرَىٰ لِلْمُؤْمِنِينَ

il est descendu sur le coeur du prophéte verset par verset, en géneral 5 , mais aussi par sourate entières plus ou moins longue. ll messager qui portait le Coran est l'ange Jibril, Gabriel.le vent paraclet. Gabriel est aussi le mentor du prophéte qui l'étudiait auprés de lui en même temps qu'il recevait des informations de suplémentaires de D.ieu par son intermédiaire (la dernière année de sa vie, son dernier ramadan, l'ange Gabreil a fait réviser au prophéte le Coran deux fois. . C'est le même ange Gabriel que l'on appelle l'esprit saint chez les chrétiens et le Rouh Kadesh chez les juifs, Rouh Quddus chez les musulmans.

Le Coran a un coeur. c'est le prophéte qui l'a dit: c'est la sourate Ya sin. Il a aussi deux mères. Il porte une mère en lui, c'est la sourate la Fatiha que l'on appelle justement et pour cette raison, Oum al kitab, la mère du livre.
Il a une mère au ciel, preservée dans le Law al Mahfud, le bois protégé, celui que ne touchent que ceux que Allah a purifié. Enfin, le Coran qui ,n'a pas d'âge a deux mères et n'a pas de père. A l'image de Jesus le fils de Marie qui lui aussi n'a pas de père et que l'on appelle aussi dans le Coran, tout comme Gabriel; le Rouh Al Quddus, l'esprit saint, le vent paraclet.

Le prophéte a été appellé par son épouse Aïcha un Coran sur deux jambes qui marchait sur la terre. سئلت امنا عائشة عن خلق رسول الله صلى الله عليه وسلم فقالت كان قرآنا يمشي على رجليه Ce qui montre que le Coran peut être visualisé et présenté comme ayant un corps. D'ailleurs le prophéte dans un de ses hadith l'a présenté comme un vieillard à barbe et habillé de blanc, lorsqu'il vient accompagner et entretenir ceux qu'il aime à l'entrée de leurs tombeau avant l'arrivée deux anges Nakir et Munkir.

Plus que cela, le Coran dispose par droit divin, d'un pouvoir d'intercession.  Ahmad (6626) a rapporté d’après Abd Allah Ibn Omar que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «le jeûne et le Coran intercéderont en faveur du fidèle serviteur au jour de la Résurrection : le jeûne dira : ô Maître ! Je l’ai empêché durant la journée de se nourrir et de goûter aux plaisirs, laissez-moi donc intercéder en sa faveur ! Le Coran dira : « Je l’ai empêché de dormir durant la nuit, permets-moi d’intercéder en sa faveur (rapporté par Ahmad et jugé authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami, n° 3882). Ceux qui lisent plus de 100 versets par jour sont assurés de l'obtenir et d'entrer au paradis.
La récitation nocturne du Coran met en effet son auteur à l’abri de l’inadvertance (Al Ghafla) selon ces propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :
« Quiconque récite dix versets au cours d’une nuit ne sera pas inscrit parmi les inattentifs (insouciants) ».

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui qui observe régulièrement les prières prescrites ne sera pas inscrit parmi les insouciants ; celui qui récite 100 versets au cours d’une nuit sera inscrit parmi les plus assidus à la dévotion.  Et ses lecteurs sont rétribués de 10 bonnes actions pour chacune des lettres qu'ils en lisent ou profèrent. Fait exeptionnel, le Coran dispose d'un sujud, une prosternation dite de lecture (Sujud Tilawa السجود القرآني) qui lui est propre, indépendamment des prosternations que les musulmans font dans leurs salat, prière. Cette prosternation se manifeste rituellement dans 14 endroits du Coran.

https://www.facebook.com/groups/404478123077548/?ref=bookmarks



اللهم صل على سيدنا محمد و على آل سيدنا محمد
و سلاما و تسليما
اللهم آمين
و السر في الوضوء
Seigneur prière sur le prophéte salut et soumission,
et le secret du Coran se trouve dans les ablutions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire