Copyright Mme G.W. Bush Jr nacida ...

Copyright Mme G.W. Bush Jr nacida ...
Copyright Mme G.W. Bush Jr nacida ... IRREVOCABLE

vendredi 14 juillet 2017



Les Dangers et les errements de la pensée de Rachid Benzine aux confins de la relativité et de l’historicisation du coran


بإسم الله الرحمان الرحيم Au nom d'Allah Clément et Misericordieux
Quelques conseils (ADDIN NASIHA, le prophéte a dit la Religion c’est le Conseil) à l’intention de Rachid Benzine et son audience.
(Que dieu lui pardonne Rachid Benzine ne semble pas savoir ce qu’il dit ;-) Istighfar et Tawba je le recommande )

Rachid Benzine veut revisiter l'histoire du Coran pour mieux le relativiser et l'historiciser: cette opération il l'appelle aider les "croyants à introduire le doute sur ce qu'ils sont entrain d'avancer".
le doute: C'est au passage une formulation curieuse, en arabe le doute le shak vient par opposition à la certitude le Yaqin. Dans le Coran c'est la certitude qui est valorisée pas le doute, c'est un peu comme si on disait au musulmans monothéistes vous devez un peu aussi croire en quelques autres ou quelqu’un d’autre. ( وَمَا يُؤْمِنُ أَكْثَرُهُم بِاللَّهِ إِلَّا وَهُم مُّشْرِكُونَ 12-106): Traduction: "106. Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en lui donnant des associés. "

Rachid Benzine dit donc que "pour inclure l'islam dans le temps humain le croyant (il préfère le terme neutre: l'engagé) le croyant doit dés-islamiser son imaginaire. Au risque de perdre le sacré en ne faisant que de l'anthropologie. Pour Rachid Benzine, la question du sacré ne vient que aprés la question historique et anthropologique ( ( ذَلِكَ قَوْلُهُم بِأَفْوَاهِهِمْ ) sourate tawba 30: “ Telle est leur parole provenant de leurs bouches”

. Par ailleur pour Rachid Benzine, il y a quelque chose qui est la construction de l'islam en tant qu'histoire, selon lui ce sont les abassides qui vont écrire l'histoire de l'islam. Pour lui il faut voir que la SIRA est avant tout une commande politique des abassides. ***** Pour Rachid Benzine il est important de dire aux fidèles que leur religion s'est construite dans l'histoire. Ceci leur permettra de relativiser la différence entre Dieu et ce que nous disons de Dieu, entre Sa parole et le texte.

Il fait ainsi une autre remarque étrange: "il n'y pas de différence entre dieu et la parole humaine”. selon lui "Nous n'avons accés ni à Dieu ni à sa parole, nous n'avons accés qu'à des représentations. Ce qu'il dit là est trés paradoxal, parce que le coran dit exactement le contraire. ;-) Effectivement en mettant de côté (aprés) le caractère sacré du texte, le texte n'énonce plus des vêrités (ALLAH AL HAK KALAAMUHU HAQ Allah eST LE VRAI SA PAROLE EST VERITE), le texte dans cette perspective n'énonce que des réalités historiques. L'idée que nous n'avons accés qu'à des représentions pas à la parole VRAIE d'Allah, cette idée est récusée par le Coran, dans le verset qui suit et de manière absolue et intemporelle: "أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ ۚ وَلَوْ كَانَ مِنْ عِندِ غَيْرِ اللَّهِ لَوَجَدُوا فِيهِ اخْتِلَافًا كَثِيرًا (82)" 82. sourate 4-82: "Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions!"

Il va même plus loin, il dit que "nous ne pouvons pas rester dans des "catégories mentales de pensée", des catégories de représentation donc comme la différenciation entre "croyant" et "Mécréant" (Muslim-kafer). Soit dit au passage, ces deux catégories c'est Allah qui les a voulues , personne d'autre que lui. En effet pour Rachid Benzine ces catégories quand elles prêchées dans les mosquées créent des barrières entre le "eux" et le "nous". Les musulmans ne doivent pas prêcher la dichotomie croyant/mécréant (Muslim/Kafer), Ils doivent cesser de faire ce distinguo s’ils veulent arrêtter de rompre l’harmonnie de la société française et de la société contemporaine de manière générale. Fachid Benzine considère donc dé-juridiser l'Islam, parce que "l'islam ne semble produire que du juridique", peut être pas de là spiritualité, dit il presque ( ).

Ce qu'il dit là est remarquablement osé! le Coran est tout entier et derrière toutes ses formes est un HUKM (une juridication, un commandement.): ce hukm c'est AMR BIL MA3RUH NAHY AL MUNKAR: Ordonner et commander le bien, interdire le mal. Du point point de vue coranique, ce commandement est le même et n'a pas changé depuis que la Revelation est entrée dans l'histoire: c'est à dire depuis ADAM. Dé-juridiser l'islam, c'est se priver non seulement de son essence juridique, mais aussi de son essence sacrée et de sa sacralité. De plus l'islam est un sharI3A, une voie, et un ensemble de commandements pour rester dans cette voie (sirat al mustaqim, la voie juste), quand Rashid Benzine parle de le dé-juridiser, il semble n'avoir rien compris au fait que les carcans de la shariya, ses commandements sont justement là pour que celui qui les respecte et les observes accéde à la spiritualité divine, en les respectant et parce qu'il les respecte (sans oublier le rôle de la sunna prophétique bien sur).
Pour finir Rachid Benzine ne relativise pas que le CORAN, il s'attache aussi à la relativisation des hadith. Selon lui les hadith sont nés dans une société d'hybridation et interculturelle et intereligieuse, celle des Abassides justement. ils ont en quelques sortes été instrumentalisés. Personnellement je pense sur ce point que cela peut avoir été possible, mais il ne faut pas oublier la réserve qu'à émis le prophéte: "Que celui qui ment à mon sujet occupe sont siège en enfer".
Je recommande à Rachid Benzine, en tant que savant musulman, d’ouvrir ses textes et sa réflexion avec le texte qui suit:
Au nom d'Allah Clément et Misericordieux, louange à lui, il est le plus Savant, et prière salut et commandement de soummission à notre prophéte, je me repends à Allah de dire à son propos ce que je ne sais pas, je me repends à ALLAH pour mes paroles et mes écrits, pour ce que je sais et ce que je ne sais pas, Il est lui le Pardonneur Tout Puissant et Gloire à ALLAH le plus GRAND des grands, en lui rendant gràce, il n'y a de divinité qu'ALLAH.
بإسم الله الرحمان الرحيم وسبحان الله و الله أعلم و الصلاة على النبي و سلاما و تسليما; وأعود بالله أن أقول عليه ما لا أعلم: أستغفر الله ربي عن قولي و حديثي لما أعلم و لما لا أعلم؛ إنه كان غفارا و الله أكبر كبيرا و الحمد لله كثيرا لاإله إلا لله
سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت و أن محمدا عبدك و رسولك و أستغفرك و أتوب إليك اللهم صل على سيدنا محمد و على آل سيدنا محمد و سلاما و تسليما اللهم آمين


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire